5 signes que vous êtes « accro » au travail

Workaholic

Vous aimeriez savoir si vous êtes « workaholic » ? Lisez sans plus attendre ce billet. Nous y passons en revue 5 signes indiquant que vous êtes peut-être un « workaholic ».

Mais qu’est-ce qu’un « workaholic » ?

Avant tout, il faut bien comprendre ce qu’est un « workaholic ». Un « workaholic » est une personne qui est esclave de son travail. Il s’agit d’une dépendance qui peut sembler anodine, mais c’est loin d’être le cas. Car cette dépendance peut occasionner des problèmes émotionnels sérieux.

1. Vous êtes le premier arrivé, mais aussi le dernier à quitter le bureau.

Vous êtes toujours le premier au bureau ? Mais aussi le dernier à quitter le bâtiment ? Vous travaillez effectivement le nombre d’heures que vous devez ou vous dépassez souvent votre horaire habituel ? Vous arrêtez effectivement de travailler lorsque vous rentrez à la maison ? Ou très fréquemment, vous achevez un projet jusque tard le soir, répondez à un mail, planifiez un appel… Vous vous reconnaissez dans les cas de figure ci-dessus ? Sachez que les heures supplémentaires sont rarement productives.

Avec le recours massif au télétravail dû à la crise du Corona, c’est certainement encore plus compliqué pour vous. Vous ne croisez plus vos collègues dans les couloirs lorsqu’ils rentrent chez eux en fin de journée. La limite entre le travail et la vie privée est plus floue encore. Vous ne devez plus vous presser pour attraper votre train ou anticiper les bouchons sur la route. Sans notion de temps, il est probable que vous continuiez à travailler. Conseil (!) : programmez une alarme sur votre GSM pour vous rappeler d’arrêter le travail à temps. Vous utilisez souvent le même GSM ou PC portable pour le travail et pour votre privé. Essayez de distinguer les deux en désactivant par exemple les notifications de votre messagerie professionnelle après une certaine heure.

2. Vous pensez constamment à votre travail

Vous ne savez pas vous détacher de votre travail et y pensez en permanence ? Vous ne passez pas un seul jour de congé sans penser à votre travail. Même en vacances ou en dehors de chez vous le week-end, l’un ou l’autre projet revient dans vos pensées. Vous avez du mal à vous détendre et à ne pas penser à votre travail. Vous êtes absent, ce qui affecte vos contacts sociaux. Conseil (!) : Avant de partir en vacances, essayez d’achever tout ce que vous devez faire. De cette manière, vous n’aurez aucun dossier en suspens susceptible de vous préoccuper. C’est impossible ? Prenez le temps de dresser la liste de ce que vous devez encore faire dans un carnet. Fermez ce carnet et rangez-le. Vous y avez inscrit tout ce que vous devez retenir et vous ne risquez donc pas d’oublier. Continuer à penser à votre travail n’a pas de sens. Votre esprit est encore occupé par des pensées ou des choses que vous avez oublié de noter ? Consacrez 10 minutes (pas plus !) pour inscrire ces choses. Essayez de cette manière de sortir ces choses de votre tête en les notant quelque part.

3. Votre travail a un impact négatif sur votre santé

Vous êtes mis sous pression par les échéances à respecter dans votre travail ? Vous vous réveillez la nuit et pensez à un projet lié au travail, si bien que vous vous sentez constamment fatigué et carburez au café ? Vous êtes amorti et sans énergie. Vous avez des problèmes de santé dus à l’excès de travail. Les bourreaux de travail ne prennent pas le temps de prendre soin d’eux. Il est probable que vous n’ayez pas les bonnes habitudes alimentaires et de sommeil. Il n’y a pas de place pour la détente et dormir représente aussi une perte de temps. Conseil (!) : prenez conscience que vous serez justement plus productif au travail, si vous vous sentez en pleine forme. Prenez donc le temps de vous préparer un repas sain et allez au lit à temps. Dès que vous vous sentirez mieux physiquement, vous serez non seulement plus productif, mais vous gagnerez donc du temps. Essayez de prévoir chaque jour au minimum une demi-heure de temps pour vous. Consacrez ces trente minutes à quelque chose qui vous procure de l’énergie. Ne vous installez donc pas dans un canapé pour regarder la télévision, mais faites une promenade, prenez un bain, faites une petite séance de sport, de danse, de yoga, jouez avec votre enfant, appelez un ami … Chacun a une activité qu’il affectionne particulièrement et qui peut être différente.

4. Votre travail est votre priorité absolue

Votre moitié vous reproche de n’avoir jamais de temps à lui consacrer ? Vos enfants se plaignent de votre absence ? Vos amis ne vous invitent plus, car ils savent que vous allez décliner ? Il est fort probable que votre travail soit votre priorité numéro 1. En privilégiant à ce point votre travail, vous négligez d’autres pans de votre vie beaucoup plus importants. Connaissez-vous la citation suivante ? À méditer.

You’re killing yourself for a job that would replace you within a week if you dropped dead. Take care of yourself. Seriously?!?

Conseil (!) : Essayez de mieux répartir votre temps et consacrez du temps à vos amis et à votre famille (et du temps pour vous aussi). Respectez vos horaires de travail et revoyez vos priorités. Réfléchissez à ce qui vous rend réellement heureux et privilégiez ces activités.

5. Vous liez votre propre valeur à votre réussite professionnelle

Vous n’êtes vraiment satisfait de vous que lorsque vous engrangez des succès au boulot ? Vous ressentez une pression à toujours être performant ? À vos yeux, votre propre valeur dépend de vos performances. Il y a fort à parier que vous êtes perfectionniste et que vous voulez tout réaliser à la perfection. Sachez que personne n’est parfait. Si vous mesurez votre propre valeur à l’aune de vos prestations, vous ne serez jamais heureux. Conseil (!) : prenez conscience que vous ne devez absolument pas être performant pour être content de vous ! Vous êtes bien comme vous êtes. Dressez une petite liste de 10 choses – en dehors du travail – que vous appréciez chez vous. Dressez ensuite une petite liste de 10 choses qui vous rendent réellement heureux. Essayez de consacrer davantage de temps à ces activités !

Vous vous reconnaissez dans ces 5 traits de caractère ? Il est vraiment grand temps de trouver un meilleur équilibre entre votre travail et votre vie privée !

Lisez ici d’autres messages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.