Réduire le stress en période d’examens ? 5 conseils pratiques

examenstress verminderen

Comment réduire votre stress pendant les examens ? Nous avons épinglé pour vous les 5 meilleurs conseils. Rien n’est plus frustrant que de bûcher dur avant un examen pour ensuite rater à cause du stress. Vous n’êtes pas le seul à subir le stress des examens. En soi, le stress n’est pas mauvais. Il augmente votre vigilance et vous aide à être plus performant. Si vous savez maîtriser ce stress, il peut même être bénéfique !

1. Commencez à temps

Le premier conseil, et certainement aussi le plus important, pour réduire le stress lié aux examens consiste à commencer à temps ! Faites un planning avant le début de la session d’examens. Essayez d’être à jour dans toutes les matières pendant l’année. Conservez minutieusement vos notes, cours par cours, dans un cahier ou une farde à anneaux. Vous pouvez classer vos notes à l’aide d’intercalaires, de clips et/ou post-its. Étant donné que votre matière est déjà structurée, vous ne perdrez pas de temps à le faire pendant votre blocus. Le risque que vous paniquiez parce qu’une partie manque ou est égarée quelque part diminue instantanément. Veillez donc à ce que vos cours soient en ordre et ainsi prêts pour l’étude. La période des examens doit être consacrée à étudier et pas à rassembler des notes. Vous serez moins sujet au stress, si vous savez que vos notes sont en ordre. Et vous aurez aussi une bien meilleure idée du temps que vous devrez approximativement consacrer à chaque matière. Ce qui nous amène au point suivant :

2. Établissez un planning réaliste

Le moment est venu d’établir un planning ! Si votre matière est bien à jour et si vos notes sont ordonnées, vous avez une meilleure idée de la matière que vous allez devoir ingurgiter. Ainsi, vous saurez aussi mieux évaluer le temps qu’il vous faudra pour l’étudier. Divisez chaque cours en différents chapitres. Utilisez des pinces ou des onglets pour séparer ceux-ci dans votre cours. Réfléchissez au temps que vous voulez consacrer à chaque chapitre et au nombre de fois que vous souhaitez le revoir. Essayez ainsi d’estimer le nombre de jours que vous souhaitez consacrer à une matière bien précise. Vous ne devez pas nécessairement déjà définir quelles matières vous allez étudier quels jours, mais nous vous conseillons de commencer par celle que vous aimez le moins. Le plus important consiste à prévoir dans votre blocus le nombre de jours dont vous estimez avoir besoin pour assimiler toute la matière. Et il vaut mieux prévoir 1 à 2 jours de plus pour voir la matière que vous n’avez pas pu intégrer dans votre planning ou pour vous laisser du temps pour vous détendre !

Mon cours de français compte 9 chapitres. Je dois aussi connaître les temps. Je décide de consacrer 2,5 jours à cette matière. Le premier jour, j’étudie 5 chapitres dont je revois une seconde fois les éléments importants. Le jour suivant, j’étudie les 4 plus petits chapitres et je commence des exercices de conjugaison. Le troisième jour, je consacre encore une demi-journée à l’apprentissage des temps. Imaginons que je ne parviens pas à respecter ce planning, il me reste 2 à 3 heures de marge.

– Étudiant gantois

Veillez surtout à ce que votre planning soit réaliste et adapté à votre personnalité. Vous n’êtes pas un lève-tôt et avez du mal à vous extirper de votre lit ? Ne prévoyez pas de commencer à étudier dès potron-minet. C’est juste impossible pour vous et cela ne fera qu’accroître votre stress. N’oubliez surtout pas de prévoir des pauses et des moments de détente. Personne n’est capable de bûcher 8 heures d’affilée.

carnet de notes réutilisable
Carnet de notes réutilisable

3. Créez une atmosphère positive

Vous avez un passage à vide ? Vous vous sentez dépassé ? Essayez de créer une atmosphère positive en appliquant les trucs suivants. Dressez la liste de choses positives, comme : mon planning est clair et limpide ou j’ai déjà étudié deux chapitres de sciences. Faites des choses dans lesquelles vous êtes fort et mettez de côté ce chapitre plus ardu. Prenez du temps pour vous : plongez-vous dans un bain chaud et enfilez une tenue que vous aimez. Par ailleurs, l’exercice est le meilleur remède contre le stress. Faites une petite balade dans la nature. Au besoin, faites le tour de votre jardin en courant. Posez-vous un instant pour une courte séance de yoga ou détendez-vous en écoutant votre musique préférée. Je parie que vous vous sentez tout de suite mieux ?

4. Respectez un bon rythme de sommeil

L’une des choses que la plupart des étudiants auront tendance à négliger pour revoir en vitesse ce chapitre qui ne rentre pas c’est leur sommeil. Il est également important de dormir suffisamment pendant la période des examens ! Lorsque vous dormez, vous assimilez la matière que vous avez étudiée pendant la journée. Votre sommeil a été de trop courte durée ? Vous retiendrez moins bien la matière. La fatigue risque aussi d’augmenter votre stress. Vous ne savez pas dormir parce que vous êtes stressé ? Tester les petits trucs suivants : plus d’écran jusqu’à 1 heure avant de vous coucher. Ne répétez pas vos leçons juste avant d’aller au lit ! Faites quelque chose qui vous détend : yoga, coloriage, diamond painting, lecture, libérez vos pensées en les inscrivant dans un bullet journal, faites un exercice de respiration … pour réduire le stress des examens. Essayez donc d’aller dormir et de vous lever chaque jour à peu près à la même heure . En respectant chaque fois un rituel, comme 10 minutes de yoga avant la mise au lit, votre corps qui est conditionné par ce rituel se préparera au sommeil.

5. Acceptez le stress

Accueillez sans résistance le stress que vous éprouvez avant un examen. C’est normal d’être stressé et vous êtes loin d’être le seul. Discutez-en avec d’autres personnes, mais ne laissez pas celui-ci vous envahir. Évitez les personnes qui posent des questions sur la matière à la dernière minute. Si vous luttez contre ce sentiment, vous ne vous facilitez pas la tâche. Prenez conscience que ce sentiment n’est que temporaire et qu’il va disparaître. Songez au sentiment de soulagement et de confiance en soi que vous éprouverez à la sortie de votre examen. Rappelez-vous que vous avez commencé à temps, que vous avez fait un bon planning et que vous ne pouvez pas faire plus que donner le meilleur de vous.

Bonne chance !

Vous vous posez encore des questions, êtes préoccupé ou connaissez des trucs pour réduire le stress des examens ? Faites-le-nous savoir en commentaire de ce post !

Lisez ici d’autres messages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.